Graphique contrainte-déformation: la contrainte dépend-elle de la déformation?

Un grand et simple non . Voyons, la contrainte est la force résistive interne par unité de section transversale. Je veux dire, chaque fois qu’une charge est appliquée sur un corps, ce sont des fibres ou disons que son réseau cristallin ressent cette charge et essaie idéalement de se déformer dans le sens de la charge appliquée, mais en raison de l’inertie atomique / moléculaire , les atomes / molécules dans le cristal / matériau résiste à la charge et ne se déforme pas instantanément. À moins que la charge appliquée soit supérieure à une certaine valeur, nous n’obtiendrons aucune déformation ou rupture de liaison entre les molécules. Cette force résistive interne (qui essaie d’équilibrer la charge appliquée de l’extérieur autant que possible et possible dans une limite) par unité de surface est la contrainte. Si la charge appliquée est supérieure à la capacité de résistance des liaisons à l’intérieur du matériau, la rupture de la liaison aura lieu et une déformation sera définie. Cependant, il convient de noter qu’à une charge donnée, seul le nombre de liaisons rompues est limité et restreint, ceci est décidé par le matériau lui-même. Toutes les liaisons ne seront pas brisées en même temps, c’est pourquoi nous obtenons différentes régions sur le diagramme de déformation sous contrainte ou différents matériaux comme ductile ou fragile, etc. Le stress dépasse une valeur particulière, nous n’obtiendrons pas de tension. Ainsi, la contrainte ne dépend tout simplement pas de la valeur de la déformation mais uniquement de la charge externe appliquée. La contrainte est une quantité indépendante tandis que la contrainte est une quantité dépendante.

J’espère avoir fait de mon mieux, mais il y a toujours place à amélioration, n’hésitez pas à suggérer quelques points supplémentaires si je les ai manqués dans les commentaires ci-dessous.

Une distinction doit être faite ici entre la force appliquée et la contrainte produite – Ce sera mon objectif.

Prenons l’exemple d’une tige soumise à une tension uniaxiale .

Sous l’action de forces externes, les particules du corps sont déplacées et le déplacement continue jusqu’à ce qu’un équilibre soit établi entre les forces internes et externes. Le corps serait en « état de tension» .

Supposons maintenant une section perpendiculaire à la direction de la force qui divise la tige en deux moitiés. À l’extrémité supérieure, les forces représentent l’action des particules de la moitié supérieure sur les particules de la moitié inférieure. Ces forces sont uniformément réparties sur toute la section transversale de la barre, et cette force par unité de surface est appelée contrainte .

Le stress est l’effet d’une force externe qui se produit lorsque l’équilibre du corps est perturbé et qu’il subit un état de tension.

Par conséquent, c’est l’état de déformation qui cause la contrainte, c’est-à-dire que la déformation est une variable indépendante et que la contrainte est la variable dépendante

Loi de Hooke -> [math] \ sigma \ propto \ epsilon [/ math]

Déformation (variable indépendante) sur l’axe des x.

Contrainte (variable dépendante) sur l’axe des y.

J’espère que ça aide 🙂

Merci d’avoir lu.

La séquence est la suivante:

1) vous appliquez une force sur un matériau,
2) il subit une contrainte (changement de dimension),
3) et cette déformation amène le matériau à appliquer une force de résistance pour récupérer cette dimension d’origine.

Cette force de résistance appliquée par le matériau par unité de surface est la contrainte. Ainsi, votre force provoque une tension, ce qui provoque en outre le développement de contraintes dans le matériau.

C’est pourquoi vous tracez les contraintes sur les ordonnées (paramètre dépendant dans le système de coordonnées) et les déformations sur les abscisses (paramètre indépendant dans le système de coordonnées).

Un malentendu courant est que la force d’ origine est la contrainte, et donc la déformation doit être fonction de la contrainte. Mais non, bien que la valeur numérique de la contrainte et de la force d’origine soit la même, la contrainte est en fait la force de résistance due à la déformation développée.

D’après la définition de base d’une «fonction», nous savons que pour une valeur de la variable indépendante, la fonction (variable dépendante) est censée avoir une et une seule valeur.

Il ressort clairement de la figure que vous pouvez considérer le stress en fonction de la déformation, mais pas l’inverse. Par exemple au point D, disons que la contrainte est x, alors pour la même valeur de contrainte, vous aurez deux valeurs de déformation (données par des intersections d’une ligne horizontale passant par D). On ne peut donc pas dire que la déformation est fonction du stress.

La signification originale de notre nom de société VEQTER, vient de l’acronyme (utilisant intelligemment ε pour la déformation et Ɛ pour le stress!);

Vérification des quantités de stress via la libération de contrainte.

Pour plus d’informations, veuillez visiter; VEQTER – Experts en stress résiduel

En examinant cette question, il semble s’agir d’une requête mécanique. Mais sa philosophie fonctionne pour tout, même humain.
Simplement: déformation – déformation, étirement
Stress: résistance interne

C’était le week-end au bureau, complètement plongé dans le travail. Exactement à 5 heures du soir, le patron (force externe) nous a demandé de rester pendant 2 heures (étirement), l’esprit commence à s’y opposer (stress).

Au bout de 2 heures, à 7 Boss (plus de force externe) a insisté pour prolonger 1 heure de plus (étirement) et l’esprit commence à s’y opposer davantage (plus de stress, pensé à manquer de rendez-vous avec sa petite amie commence à pousser fort). Encore à 8 heures, Boss a demandé une heure de plus, le volcan a éclaté, ce que le f. Maintenant, commence à discuter avec lui, il a atteint ses limites, complètement stressé et a quitté le bureau 😛

Donc, c’est comme ça, en raison de la force externe (Boss), la tension (étirement) commence à se développer et ce qui provoque le développement du stress (résistance interne).
Donc, voilà, le stress est induit par la déformation et non l’inverse.

PS: Ne confondez pas le patron (force externe) avec le stress (opposition interne) 😀

Aller en termes simples et profanes. Chaque fois qu’une charge est appliquée sur une masse, la masse se déplace dans le sens de la charge appliquée. Par conséquent, le corps est complètement déplacé.

Supposons maintenant qu’une sorte de contrainte soit ajoutée à une partie de la masse. La partie non contrainte de la masse essaie de se déplacer le long de la direction de la charge, où la partie contrainte ne bouge pas. Par conséquent, un déplacement relatif est observé entre les parties contraintes et non contraintes du même corps. La position relativement déplacée tente de revenir à sa position d’origine en exerçant une force égale et opposée à la direction de la charge appliquée. Cette force de résistance est supportée par la section transversale de la masse à n’importe quelle section à travers le matériau.

Du déplacement relatif à la longueur d’origine du corps, nous définissons le terme appelé déformation. La force de résistance par unité de surface est définie comme une contrainte.
Je l’ai dit en termes simples pour autant que je sache. S’il vous plait corrigez moi si je me trompe. Je suis toujours prêt à me corriger.

Lorsque le corps est soumis à une force externe, le corps se déforme. Le changement des dimensions du corps à la dimension initiale en raison de cette force externe serait une déformation. Ici, la déformation est un changement géométrique du corps. Il modifie les dimensions du corps ainsi que la stabilité. De ce fait, nous avons besoin d’un autre paramètre qui pourrait mettre le corps en équilibre. Même lorsque vous tracez la contrainte vs la déformation, nous considérons la contrainte sur l’axe y (dépendante) et la contrainte sur l’axe x (indépendante)

Ici, les contraintes sont induites, elles sont dues à la force de résistance offerte par le corps lors de l’application d’une force externe.

Par conséquent, c’est la souche qui produit le stress.

En fait, la souche vient en premier.

Lorsque vous appliquez une force suffisante à un corps, ses molécules ou particules se disloquent un peu.

Après quoi le corps essaie de réduire / résister à la déformation. Ainsi, une force de résistance interne est développée pour contrer la déformation.

Cette force de résistance par unité de surface est appelée contrainte.

Selon ce que je peux conclure du graphique, oui, le stress dépend de la déformation.

nous pouvons prendre un exemple, supposons que nous ayons un corps au repos. L’application d’une certaine force créerait une tension dans le corps et surmonterait ou résisterait à cette tension la force interne par unité de surface du corps, c’est-à-dire que le stress se produit.

Cette condition est valable jusqu’à la limite élastique du corps. Mais après la limite élastique, il y a une déformation plastique, c’est-à-dire que la forme du corps change. On peut dire que la force externe est supérieure à la résistance offerte (stress) donc il y a changement de forme du corps. Donc, dans l’ensemble, nous pouvons dire que le stress et la tension dépendent les uns des autres.!

Eh bien, cela dépend de ce que vous entendez par «d’abord». Conceptuellement, il doit y avoir une contrainte (c’est-à-dire une «charge»), avant qu’il ne puisse y avoir de contrainte («déflexion» due à la charge). Le stress est la cause et la tension est l’effet. Si vous voulez dire, à quelle vitesse un matériau réagit (avec «déformation») à l’application d’une contrainte, c’est une question beaucoup plus technique. Pratiquement parlant, presque à l’infini. Mais comme c’est souvent le cas en physique, cela peut revenir à “A quel point regardez-vous?” L’application immédiate d’une contrainte se traduira par des «réponses de contrainte localisées» (les points auxquels la charge est réellement appliquée), qui transmettront ensuite la contrainte qu’elles ressentent au matériau qui les entoure. Les structures en treillis des matériaux prennent un temps extrêmement court pour répondre (étirement, si elles se déforment élastiquement… coulent, si elles se déforment plastiquement). De plus, la vitesse à laquelle la charge est appliquée peut profondément affecter la réponse d’un matériau.

La force apporte (même si elle est faible) les liaisons moléculaires s’étirent ou se compressent et tend à changer la longueur de la liaison, le changement de longueur appelé contrainte et maintenant le corps résiste à ce changement appelé contrainte. Ainsi, simplement LA SOUCHE INDUIT LE STRESS.

Oui, le stress est le résultat d’une tension. La déformation est l’allongement actuel du matériau divisé par la distance d’état d’origine. Ainsi, différents matériaux ont des caractéristiques différentes avec la relation contrainte / déformation.

Oui, jusqu’à une certaine limite, la contrainte est proportionnelle à la déformation. Cette limite est appelée limite élastique, après quoi nous voyons la déformation non linéaire (région plastique) et le matériau atteint son point limite ultime avant que la fatigue / le fluage / le rétrécissement / la rupture ne se produisent.

Considérons une simple tige composée de matériaux ductiles comme le cuivre.

Lorsqu’une force externe est appliquée (force telsile), la tige se déforme, c’est-à-dire qu’elle produit une déformation.

Déformation = changement de longueur / longueur d’origine

Ainsi, une force interne est appliquée pour éviter une déformation qui est appelée contrainte.

Ainsi, le stress dépend de la contrainte, mais la contrainte ne dépend pas du stress.

C’est une question conceptuelle, en fait la déformation produit du stress.Durant les tests sur la machine UTM, nous appliquons des forces pour déformer le corps et une force interne génère pour contrer cette déformation.Cette force interne par unité de surface connue sous le nom de contrainte que nous obtenons les valeurs de la machine UTM .

c’est pourquoi nous traçons la contrainte sur l’axe Y (en fonction de la déformation appliquée) et la déformation sur l’axe X (quantité indépendante).

merci pour A2A.

C’est le stress qui produit la souche. Supprimez la contrainte, il n’y aura pas de contrainte à moins que l’élément ne soit chargé au-delà des limites élastiques pour passer dans un état plastique. Une fois que le matériau atteint l’état plastique sous contrainte, même si vous supprimez la contrainte, il ne reviendra pas à son état d’origine et la déformation se poursuivra.

La souche est la cause du stress.

Si la contrainte est limitée, cela conduit à la contrainte à générer dans le corps.

Pour être plus précis, «la contrainte restreinte est la cause du stress».

Si votre amygdale, entraînée par des années de vie, sent le danger, qu’il soit perçu ou réel, votre système de réponse au stress s’activera, se fatiguera ou non. Un traumatisme au stade pré-verbal de la vie peut fixer le cours dudit amygdal jusqu’à ce qu’on apprenne à intervenir.

More Interesting

Quelle est la principale différence entre les moteurs essence 2 temps et 4 temps?

Quels sont les livres de conception mécanique en anglais sur les normes allemandes (DIN)?

Pourquoi les escaliers mécaniques tombent-ils en panne si souvent?

Dois-je changer ma spécialité de l'ingénierie mécanique à l'informatique?

Pourquoi la plupart des ingénieurs mécaniciens détestent le département de production et aiment la conception?

Quelle est la différence entre l'ingénierie mécanique et les systèmes mécaniques dans des universités comme l'Université de Melbourne?

Comment fonctionne un moteur à quatre temps?

Puis-je changer le piston et le cylindre d'un moteur de vélo moi-même à condition d'avoir les outils appropriés et peu de connaissances théoriques?

Conception assistée par ordinateur (CAO): existe-t-il un moyen de transférer des pièces / assemblages entiers de Solidworks 2010 à 2013 sans problème?

J'ai terminé mon baccalauréat en génie mécanique avec distinction et je poursuis actuellement ma maîtrise en génie mécanique à l'Université Concordia à Montréal. Tout le monde dit que vous devez connaître le français pour trouver un emploi ici. Est-ce vraiment vrai?

Qu'est-ce qui détermine le ramassage et la vitesse maximale d'un pousse-pousse automatique ayant la même puissance en chevaux mais un carburant différent utilisé?

Quels sont les codes de simulation les plus récents en dynamique des fluides numérique?

Quelle est la fonction de la boîte de vitesses?

Qu'est-ce que SAP? Est-ce lié à l'ingénierie mécanique?